Fil de navigation

 

Cadre 4 - Cobru dans la tourmente

Comme la plupart des villages dans le périmètre de Bastogne, COBRU a payé un lourd tribut au dernier sursaut d’Hitler. Les familles réfugiées dans les caves ont vécu la faim, le froid, le manque d’hygiène, la peur des bombardements…

 

A.  La ferme Louis avant l'offensive

     Une nuit d’angoisse. Le 27 décembre, un groupe de SS s’en prit aux réfugiés dans les caves. Une quarantaine furent enfermés dans la ferme Louis. Les SS avaient l’intention d’incendier bâtiment et occupants. Ils entassèrent de la paille et des fagots autour de la ferme. On peut imaginer la terreur des “otages” durant cette longue nuit. Heureusement, les Allemands avaient reçu l’ordre de se replier…

     Un rayon de soleil et d’humanité…  Le soir du 24 décembre, Ghislaine Bastin, réfugiée de Foy, est accueillie dans la ferme Louis. La jeune femme, sur le point d’accoucher, est accompagnée d’un médecin allemand. La petite fille qui vint au monde fut prénommée Noëlle. Dans l’après-midi du 25, la jeune maman et la petite Noëlle prirent place sur un chariot qui les évacua à Vellereux…

B.  La ferme Louis est devenue le garage Labranche.

C.  Paysage de Cobru ans les années trente.

D.  Dramatique veillée de Noël 1944 (Joss Heintz)

E.  Sauf-conduits envoyés aux soldats qui veulent se rendre.

F.  Vue aérienne de Cobru - 1945.

G.  Tract "BOMBEN" "L'allemagne a perdu la guerre" - Tract envoyé par l'aviation alliée sur les lignes allemandes plutôt que des bombes !

H.  La chapelle de Cobru après l'offensive -  Gilbert Chuller pose avec son cheval.

I.   Face arrière du sauf-conduit ci-dessus (G) reprenant les droits des prisonniers de guerre suivant la convention de Genève de 1929.

J.  Procession - Mission - Cobru. 

     André Marcourt, Guy Girs, ..., ..., Elisée Ninin, Alphonse Dechambre, André Deprez, Doyen Glaude, Louis Galderoux, André Hiffe, ..., André Rosière, ..., Ernest Genin, Marcel Lhermite, Fernand Dourte, Marcel Piron.

K.  La chapelle de Cobru en décembre 2014.